Archeotransfert fait peau neuve et devient Archeovision Production

16 avril 2019 Cellules & Plateformes Retour

Un vent de nouveauté souffle sur Archeotransfert. Rattachée au laboratoire Archeovision (CNRS, Université Bordeaux Montaigne, Université de Bordeaux), la cellule de transfert change de nom, de logo et lance un nouveau site internet avec son laboratoire.

Lancé en 2005, Archeovision Production est devenu un leader technologique dans l’application des technologies 3D au patrimoine et l’archéologie. Outre des missions scientifiques, la cellule soutient également la médiation des sciences à travers la réalisation de films, d’ interfaces interactives et d’expériences immersives en 3D. Un marché qui a considérablement évolué ces dernières années comme en atteste Loïc Espinasse, project manager chez Archeovision Production :

« Si nous ne devions retenir qu’une seule innovation sur ces 10 dernières années, ce serait l’émergence de la photogrammétrie qui a bouleversé l’approche de la numérisation 3D. Plus récemment, la démocratisation de la réalité virtuelle et augmentée a également changé nos perspectives vis à vis du métier. »

Reconnu pour son expertise en numérisation 3D, de SIG3D, BIM patrimonial ou de restitutions de sites disparus, Archeovision Production mise sur son adossement au laboratoire académique pour se différencier :

« Bien que notre clientèle ait finalement peu évolué (elle est essentiellement composée de laboratoires, de sites archéologiques et/ou touristiques, de collectivités, etc.), nous constatons que l’essor des technologies 3D fait que l’on nous sollicite beaucoup plus. Une chose qui n’est pas forcément évidente : bien que la demande soit plus forte, la démocratisation des techniques a amené une concurrence également plus rude. Notre force, et notre spécificité, c’est d’être rattaché à Archeovision pour l’assurance d’une véritable démarche scientifique. »

Initialement cantonné à des chantiers régionaux et nationaux, Archeovision Production a dorénavant vocation à développer une offre tournée vers l’international :

« Nous allons intervenir sur de gros sites historiques en Afrique, au Moyen ou au Proche Orient. D’un point de vue technologique, nous établissons actuellement de très beaux partenariats avec de grosses sociétés qui travaillent dans le domaine de la Réalité Mixte. Nous tenons à être précurseurs sur cette technologie, qui fera l’objet de gros enjeux dans le futur. »

De nouvelles opportunités qui font donc directement écho au récent changement de nom de la cellule de transfert.

« Notre changement de nom, au-delà d’une simple volonté de rafraichissement de notre image, permet de garantir une meilleure compréhension auprès de notre clientèle, qui ne percevait pas forcément notre rattachement au laboratoire Archeovision. Notre offre est maintenant plus lisible. »

Une initiative qui se traduit aujourd’hui par une nouvelle identité graphique ainsi qu’à travers un tout nouveau site internet.

site-archeovision-production

 

En savoir plus sur Archeovision production