Impression 3D : CANOE accueille la remise des prix du concours européen PRINTCR3DIT

19 octobre 2017 Cellules & Plateformes Evénement Retour

Mardi 10 octobre, un jeune ingénieur tchèque – Jan Klusak –  s’est vu remettre le premier prix du concours PRINCR3DIT à Pau, dans les locaux de CANOE, pour la réalisation d’un réacteur catalytique en impression 3D. 

Il y a presque 1 an, la plateforme CANOE annonçait le lancement du concours d’impression 3D PRINTCR3DIT. Dans le cadre du projet européen H2020 PRINTCR3DIT, la plateforme a invité les jeunes chimistes européens à concevoir et à fabriquer des réacteurs chimiques en 3D. Marie-Pascale Stempin, ingénieure et responsable CANOE du concours PRINTCR3DIT, déclare : « Tant à Pau qu’à Pessac, CANOE dispose de technologies de fabrication additive avancées. Nos sites sont situés sur des campus universitaires. Le concours PRINTCR3DIT a vocation à créer de l’intérêt pour l’impression 3D auprès des lycéens, étudiants et jeunes chercheurs.»

Jan Klusak, lauréat du concours, a su séduire un jury international composé d’universitaires et d’industriels grâce à son réacteur «  didactique ». Tirant parti des avantages que procure l’impression 3D, le jeune ingénieur a su créer un réacteur chimique compact, qui pourra être utilisé en travaux pratiques de chimie par des étudiants.

Après s’être vu remettre son lot – une imprimante 3D Ultimaker – Jan Klusak témoigne : « Je suis honoré d’avoir remporté ce prix, l’impression 3D dans le secteur du génie chimique est mon sujet de thèse. Je vais mettre cette imprimante à disposition des autres étudiants de mon université, à Ostrava, afin de poursuivre le développement de micro-réacteurs. 

 

 

En savoir plus sur Vitinnov